Villages et monuments

Plus d'une centaine de patelins sont disséminés dans les vallées et montagnes de la région. Sobrarbe, Reino et sa région, pauvre et noble à la fois, possèdent un patrimoine riche et varié qui nous ramène presque toujours à leurs deux périodes de gloire :

- Le moyen-âge (Xe-XIIIe siècle) avec ses châteaux, églises et la lutte contre « l'infidèle ».
- Le siècle d'or (XVIe siècle), période marquée par l'abondance économique mais aussi par une instabilité sociale. Les maisons fortifiées, les tours et les grandes églises en sont les témoins.

L'art roman, profondément ancré dans ce territoire, a laissé d'innombrables exemples de son art qui méritent une visite. Allant de la plus petite œuvre jusqu'à celle qui actuellement fait partie du Patrimoine Culturel.

Les églises comme celle d'Olsón, Castejón de Sobrarbe, San Juan de Toledo, San Vicente de Labuerda, Vió, Boltaña ou les ermitages de Tella en sont quelques exemples.

Des espaces urbains comme celui d'Aínsa, Boltaña ou Gistaín prédisposent les visiteurs à se promener dans leurs rues et sur leurs places pavées.

Il convient de ne pas oublier l'architecture militaire avec ses tours et ses châteaux qui datent de l'époque de la Reconquista. Abizanda (XIe siècle), Aínsa (XIe et XVIe siècles), Samitier (XIe siècle) et Mur de Roda (XIIe siècle).

Voir aussi:

Patrimonio Cultural en Sobrarbe